Manger sain : utiliser les alternatives au sucre blanc

L’inconditionnel du café noir mis à part, le premier réflexe, avant de boire son chocolat chaud ou son thé, c’est d’y ajouter du sucre blanc. Pourtant ce n’est pas un geste si anodin que ça. Le sucre peut devenir un ennemi implacable pour notre santé. D’où la nécessité de lui trouver des alternatives.

Manger sain avec les alternatives au sucre blanc

Plusieurs alternatives sont proposées en remplacement au sucre blanc pour nous permettre de manger sain.

  • Il y a d’abord le miel. En plus de son fort pouvoir sucrant, il contient des substances qui lui donnent des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires patentes. De plus il empêche le développement de certaines maladies cancéreuses.
  • Ensuite vient le xylitol : il est extrait de l’écorce du bouleau. Il peut être recommandé même pour le diabétique. Il peut prévenir la survenue de carie dentaire. Il aurait également des vertus de protection contre les champignons microscopiques, nocifs pour la santé.
  • Exit le sucre blanc mais rien n’interdit de le remplacer par du sucre complet. Il contient encore des sels minéraux que le sucre blanc ne possède plus : potassium, fer, calcium et magnésium.
  • Le sirop d’érable peut tout aussi bien jouer le rôle de remplaçant au sucre blanc. Son avantage c’est sa forte teneur en différents sels minéraux : phosphore, magnésium, entre autres.
  • Enfin, le sucre de coco compte aussi parmi les alternatives au sucre blanc. Sauf qu’il coûte un peu plus cher que tous les autres.

Reste qu’ils ont tous leurs côtés négatifs. La recommandation c’est d’en consommer avec modération

Les dangers du sucre blanc

Le sucre blanc n’a pratiquement qu’un seul côté positif : son fort pouvoir sucrant et son goût compté parmi les saveurs majeures. Il est l’ennemi juré de celui qui a un mode de vie sédentaire. Etant extrêmement calorique, l’excès de sucre non transformé en énergie par l’organisme va être stocké sous forme de graisse. C’est ainsi que l’obésité va se mettre en place petit à petit. Si rien n’est fait pour inverser la tendance, le surpoids va prendre ses quartiers définitivement avec tout son cortège d’effets secondaires néfastes : diabète type 2, maladies cardiovasculaires, maladies du foie. De leur côté, les dentistes découragent vivement la surconsommation de sucre vu sa propension à entraîner des caries dentaires.

Enfin, inutile de se voiler la face, il y a aussi le phénomène de dépendance dont il faut s’affranchir. S’il faut en consommer, la recommandation c’est de le remplacer par ses alternatives.